Les conversations WhatsApp sauvegardées sur Google Drive sont-elles véritablement confidentielles ?

Related

David Mercier DGS : découvrez Les Andelys

Pour avoir une magnifique vue sur la vallée de...

Quelles sont les spécificités d’un compte bancaire pro ?

Pour assurer une meilleure gestion des activités, il est...

Quel est le principe de base du dropshipping ?

Ce n’est plus nouveau, l’e-commerce fait actuellement bel et...

Comment suivre une formation d’écoconduite ?

La nature a besoin d’être préservée par tous les...

Share

Une plainte déposée contre Google montre que les fichiers WhatsApp sauvegardés grâce à Google Drive ne sont probablement pas privés. L’information remet encore une fois en cause la transparence de la société dans la gestion des données. Plus d’éclaircissement dans cet article.

Google accusé de « violation des règles antitrust »

La firme Google fait encore la une des journaux. Cette fois-ci, il s’agit de quelques malversations de la part de l’entreprise. Google est accusé de violation des règles antitrust par plus d’une dizaine de procureurs généraux américains. En effet, il se pourrait que la firme ait utilisé des procédés qui sont anticoncurrentiels. Parmi toutes les accusations, l’une se réfère à une utilisation douteuse des conversations WhatsApp sauvegardée sur Google Drive.

Au fait, il est possible de conserver une copie des discussions de l’application dans Google Drive. Les photos, les vidéos et les messages peuvent être sauvegardés. Cette fonctionnalité est disponible depuis 2015. Il est très pratique lors des changements de smartphone. L’utilisateur ne craint pas de perdre ces anciennes discussions. Selon les responsables de Google et de WhatsApp les données conservées sont privées.

La remise en cause du chiffrement de bout en bout de WhatsApp

La confidentialité des sauvegardes sur Google Drive est remise en cause par le groupe de procureurs généraux. Ces 17 signataires font recours à un mémo interne de 2016 pour soutenir leur accusation. D’après cette note, « le discours actuel de WhatsApp autour du chiffrement de bout en bout n’est pas tout à fait exact ».

Selon les responsables de WhatsApp, toutes les conversations sont protégées et secrètes. En effet, les messages sont chiffrés de bout en bout. Pour ça, le système utilise des clés que possède uniquement chaque utilisateur. Toutefois, les données de WhatsApp convoyé vers d’autres services ne sont pas sujettes à la même règle. Il s’agit également des conversations sauvegardées sur Google.

Le mémo interne de 2016 devrait permettre d’éclairer encore plus sur le sujet. L’un des buts était que les « utilisateurs sachent que lorsque les fichiers multimédias WhatsApp sont partagés avec des tiers tels que Drive, les fichiers ne sont plus chiffrés par WhatsApp ». Après le scandale relatif aux effets d’Instagram sur les adolescents, cet évènement vient compliquer les choses pour la firme du patron de Facebook.

Dissimulation d’information par Google

D’après plusieurs sources, Google n’aurait rien fait pour corriger le tir. L’entreprise a gardé l’information secrète tout en faisant la promotion de ce nouveau fonctionnement. Un article de blog diffusé en 2015 stipulait que les sauvegardes étaient censées être confidentielles. Ce qui n’est absolument pas le cas.

En outre, la firme a omis de dire aux utilisateurs qu’il pouvait avoir accès à leurs discussions WhatsApp. Au fait, une sauvegarde de façon « opaque » des discussions était effectuée régulièrement. Les utilisateurs ne pouvaient donc pas se rendre compte que Google pouvait accéder aux fichiers déjà déchiffrés.

Selon les procureurs, la dissimulation de cette information a permis à Google de gagner plus d’utilisateurs. Cette duplicité a « entraîné une augmentation de la demande pour le service de sauvegarde de Google. Les utilisateurs ont rapidement souscrit à la sauvegarde des communications WhatsApp sur Google Drive ». De juin 2016 à mai 2017, le nombre d’utilisateurs serait passé de 434 millions à 750 millions.

Bien que Google tente de nier les faits ou de minimiser son implication, une information dans les paramètres de sauvegarde WhatsApp n’arrangerait pas les choses. Il est écrit : « les messages et médias sauvegardés dans Google Drive ne sont pas protégés par le chiffrement de bout en bout de WhatsApp ».

 

spot_img