Une panne d’électricité laisse la moitié de l’Espagne sans électricité

Related

Correction sur le marché des cryptomonnaies : quel avenir pour l’Ethereum ?

Le marché des cryptommaies est actuellement en correction. L’Ethereum...

Instagram serait-il dangereux pour les adolescents ?

Les réseaux sociaux ont en général un impact négatif...

Délocaliser sa société en Europe de l’Est : quels avantages ?

Lorsqu’une société souhaite augmenter  ses profits ou se relever...

Le point sur la crise sanitaire du Coronavirus

Il est quasiment impossible de suivre l’actualité sans qu’on...

La tournée d’Emmanuel Macron à Marseille

Marseille, une ville singulière de France, rencontre plusieurs problèmes...

Share

Un problème avec un hydravion a causé un problème dans une ligne d’interconnexion électrique avec la France, provoquant une coupure d’alimentation dans plusieurs provinces espagnoles, parmi lesquelles Madrid, Murcie et les régions de Catalogne, d’Estrémadure, d’Aragon, de Navarre et d’Andalousie.

Red Eléctrica a assumé l’incidence, mais souligne que « les protections ont agi correctement pour éviter une chute totale du système ».

En ce sens, l’entreprise a indiqué que l’importation d’électricité « est passée de 1 053 MW à 143 MW », faisant chuter une capacité équivalente à la production d’une centrale nucléaire. Pendant ce temps, la demande réelle a augmenté de près de 2 000 MW, « sans doute en raison des délestages nécessaires pour éviter une chute totale », expliquent-ils.

Comme on peut le voir sur le graphique de RTE -fournisseur d’électricité français-, les exportations vers l’Espagne se sont déplacées autour de 2 500 MW, lorsqu’elles sont tombées à zéro vers 16h00.

La Protection civile de Catalogne a signalé la coupure d’approvisionnement après 17 heures de l’après-midi et a cité Endesa pour indiquer qu’il y avait plus de 640 000 abonnés touchés. Un peu plus d’une demi-heure plus tard, l’instance catalane indiquait que la situation était revenue à la normale.

Red Eléctrica a signalé via son compte Twitter une fois l’incident terminé, plus d’une heure après les pannes. L’entreprise pointe « un incident avec un hydravion » qui « a généré un problème sur le réseau français à très haute tension, provoquant la déconnexion temporaire de la Péninsule du reste de l’Europe ».

Son homologue français, RTE, a souligné que la coupure d’approvisionnement a également touché la région de Perpignan et les Pyrénées orientales.

spot_img