Le point sur la crise sanitaire du Coronavirus

Related

Correction sur le marché des cryptomonnaies : quel avenir pour l’Ethereum ?

Le marché des cryptommaies est actuellement en correction. L’Ethereum...

Instagram serait-il dangereux pour les adolescents ?

Les réseaux sociaux ont en général un impact négatif...

Délocaliser sa société en Europe de l’Est : quels avantages ?

Lorsqu’une société souhaite augmenter  ses profits ou se relever...

Le point sur la crise sanitaire du Coronavirus

Il est quasiment impossible de suivre l’actualité sans qu’on...

La tournée d’Emmanuel Macron à Marseille

Marseille, une ville singulière de France, rencontre plusieurs problèmes...

Share

Il est quasiment impossible de suivre l’actualité sans qu’on diffuse une information liée à la crise sanitaire. Malgré les efforts faits, il est toujours difficile de maîtriser la propagation du coronavirus. Zoom sur la pandémie du COVID-19.

Suspension des restrictions à Manille

À Manille, les restrictions seront bientôt levées. En effet, le variant Delta s’était vite répandu dans la capitale. Voyant le nombre de contaminations dû à ce variant augmenté, les autorités ont opté pour un confinement. Cette mesure aurait permis de maîtriser la propagation du virus. Vu la baisse du nombre de cas détectés par jour, de nouvelles mesures ont été prises.

Le lundi, les autorités ont annoncé le déconfinement de la ville. Toutefois, d’autres mesures seront mises en place pour éviter un nouveau confinement. Ces dispositions seront plus ou moins localisées. C’est une bonne nouvelle pour les habitants de Manille, qui pourront reprendre les différentes activités.

Déconfinement en Nouvelle-Zélande

Dans les prochains jours, les Néo-Zélandais pourront à nouveau vaquer à leurs tâches quotidiennes avec moins de restrictions. En effet, tout le territoire était confiné depuis un certain temps. Mais, Jacinda Ardern, Premier ministre de la Nouvelle-Zélande, a annoncé le déconfinement pour cette semaine. Toutefois, certaines régions du pays seront toujours confinées. Il s’agit par exemple d’Auckland ou le variant Delta a fait irruption vers la première moitié du mois d’août.

Les nouvelles mesures devraient être adoptées entre le mardi et le mercredi. Plus de 3 millions néo-zélandais pourront à nouveau regagner les rues. En ce qui concerne les écoles, elles pourront rouvrir dès le jeudi après trois semaines d’inactivités.

Pass sanitaire : la France allège les mesures pour les centres commerciaux

En France, la présentation d’un pass sanitaire ne sera plus nécessaire pour avoir accès à certains centres commerciaux. Les lieux concernés sont ceux qui se trouvent dans des départements à faible taux d’incidence. Dans ces zones, le taux d’incidence du COVID-19 ne doit pas dépasser 200 contaminations pour 100 000 habitants. La nouvelle mesure entrera en vigueur dès le mercredi.

Cependant, quelques centres commerciaux ne sont pas tenus de respecter cette mesure. Il s’agit de 64 centres qui ont une superficie d’au moins 20 000 m². Ces centres sont répartis dans neuf départements. Il est possible d’y accéder sans présentation de pass sanitaire même si le taux d’incidence est élevé dans la zone.

Reconfinement en Nouvelle-Calédonie

À compter du mardi 7 septembre 2021, les Néo-Calédoniens devront rester chez eux et sortir uniquement dans certaines conditions. En effet, l’archipel ne comptait aucun cas de COVID-19. Mais récemment, trois cas ont été détectés sur le territoire. Il s’agit de trois individus qui vivent en permanence dans le pays.

Désormais, toutes les personnes doivent systématiquement mettre un masque quand il se trouve à l’extérieur. Les écoliers, les lycéens, les collégiens et les étudiants passeront les 15 prochains jours dans leur maison. Tous les établissements seront fermés. À part le personnel médical, plus personne ne pourra accéder à l’île ou quitter le territoire par voie aérienne.

Une baisse de l’espérance de vie en Italie

L’Italie est l’un des pays de l’Europe qui fut très touchée par le COVID-19. En 2020, les scientifiques ont noté une baisse de l’expérience de vie estimée à 1,2 année due au coronavirus. Dans certaines régions, l’expérience de vie a reculé de quatre ans. C’est ce que révèle un rapport de l’Istat (Institut national statistique).

L’espérance de vie à la naissance était de 81 ans et 85,3 ans respectivement pour hommes et les femmes en 2019. En 2020, cette espérance de vie est de 79,7 ans pour les hommes et 84,4 ans pour les femmes. En général, l’espérance de vie est 82 ans.

Il faut noter que les changements sont plus inquiétants dans certaines régions. Par exemple, dans les provinces de Crémone et de Bergane, l’espérance de vie a été réduite respectivement de 4,5 ans et de 4,3 ans pour les hommes. L’espérance de vie pour les femmes a baissé de 3,2 années en Bergame et de 2,9 années en Crémone.

Récapitulatif du nombre de décès

Depuis le début de la pandémie du COVID-19 à nos jours, on compte plus de 4 565 622 de décès dus au virus. Ce chiffre a été communiqué par l’AFP qui s’est basée sur les chiffres donnés par les sources officielles. Certains pays sont plus touchés que d’autres.

Parmi les pays les plus touchés, les États-Unis sont en tête de liste avec 648 472 décès. Ensuite vient le Brésil et l’Inde avec 583 628 décès et 440 752 décès respectivement. En cinquième et sixième positions, on retrouve le Mexique (263 140 morts) et le Pérou (198 488 morts).

Selon l’OMS, le nombre de morts dépasse largement les chiffres avancés. D’après l’organisation, si l’on considère la surmortalité directement et indirectement causée par le coronavirus, le résultat serait différent. Le nouveau bilan obtenu à partir de ces paramètres serait près de trois fois supérieures aux estimations actuelles.

 

 

spot_img