Pénuries de carburant au Royaume-Uni

Related

Allumer le chauffage en permanence : pour ou contre ?

En hiver, le chauffage est très important pour vivre...

Une piste pour la régénération des neurones détruits

Environ 30 % des personnes atteintes de l’épilepsie voient leur...

Pénuries de carburant au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est confronté à une forte pénurie de...

Share

Crédit : Pixabay

Le Royaume-Uni est confronté à une forte pénurie de carburant. Cette situation est due à la diffusion d’un rapport confidentiel, à la pandémie et au Brexit. Plus de détails dans cet article.

Des services en difficultés

La rareté du carburant fait suite à la publication d’un rapport privé de la société pétrolière BP. Ce compte rendu faisait état de la fermeture de plusieurs stations-service à cause du manque de carburant, dans un contexte où les objectifs climatiques sont à atteindre. La publication est devenue immédiatement virale sur internet et a été partagée à plusieurs reprises.

Après cette diffusion, les Britanniques se sont rués sur les stations-service. Les efforts du gouvernement pour éviter cette affluence n’ont pas permis de maîtriser la situation. En seulement quelques heures, de longues files d’attente ont été notifiées. Pour les compagnies, la pénurie est due à la réaction des habitants suite à la publication du rapport.

Certains services appelés « essentiels » sont déjà touchés par cette pénurie. En effet, plusieurs employés n’ont pas pu rejoindre leur boulot à cause du manque de carburant. La British Medical Association (BMA) recommande aux autorités de facilités l’achat de carburant aux personnels de santé en priorité.

Mobilisation des militaires pour acheminer du carburant

La situation est assez critique et suscite des inquiétudes. À ce stade, presque toutes les solutions sont étudiées. Le gouvernement demande déjà à l’armée de s’apprêter pour acheminer du carburant afin de mettre fin à la crise. Cette stratégie devrait faciliter le réapprovisionnement des stations-service d’ici là.

Le lundi, le secrétaire d’Etat Kwasi Kwarteng a déclaré : « Le déploiement de personnel militaire fournira à la chaîne d’approvisionnement une capacité supplémentaire en tant que mesure temporaire pour aider à atténuer les pressions causées par les pics de la demande localisée de carburant ».

Pour plusieurs, le gouvernement a manqué de prendre les bonnes décisions depuis leur sortie de l’Union européenne. L’opposition critique le pouvoir en place pour son laxisme. Pour Keir Starmer, chef de file des travaillistes, l’État a laissé la pénurie prendre de l’ampleur et « devenir incontrôlable, malgré des mois d’avertissement de la part de l’industrie (…) Les conséquences de l’échec de Boris Johnson à se préparer ou à planifier se font sentir dans tout notre pays ».

Des conséquences du Covid-19 et du Brexit

La rareté du carburant au Royaume-Uni a plusieurs sources. Tous d’abord, il n’y a pas assez de chauffeurs pour acheminer les produits pétroliers des points de stockages vers les stations-service. C’est ce qui justifie la décision du gouvernement de faire appel à l’armée. Ce manque de conducteur affecte également d’autres secteurs. Il s’agit des secteurs de la livraison pour les restaurants, les supermarchés, etc.

En effet, des conducteurs ont dû quitter le pays à cause des multiples confinements. Plusieurs d’entre eux ne pouvaient plus subvenir à leurs besoins faute d’emplois. D’autres n’ont pas pu passer leur permis à cause des restrictions relatives au Covid-19.

En dehors de ces causes, les nouvelles règles migratoires du Brexit ont profondément compliqué la situation. Les conditions de migrations des travailleurs sont de plus en plus contraignantes. Le gouvernement a donc décidé d’octroyer des visas de travail de trois mois et de revoir sa politique migratoire.

 

 

spot_img